L'association

SDN Berry-Giennois-Puisaye, c'est qui, c'est quoi ? Et que fait-on ?


C'est qui ?

L'Association a été créée le 11 Juin 2013, par des militants des collectifs Stop Belleville et Stop Dampierre, ainsi que des militants de Bourges, de l'Yonne, du Loiret, de la Nièvre ;
L'association a été déclarée en préfecture le 2 juillet et l'acte de naissance a été validé le 27 juillet au Journal officiel.
L'objectif était de constituer une structure associative forte, pour informer et agir en faveur d'un abandon au recours de l'énergie nucléaire et à la force armée nucléaire. Dès sa constitution, nous avons décidé unanimement d'adhérer à la Charte Nationale du Réseau Sortir du Nucléaire.
Vous trouvez les statuts de notre Association dans la rubrique suivante.


Pourquoi ?

Nous estimons que le danger représenté par le fonctionnement de nos centrales nucléaires et l'utilisation d'armes nucléaires sont réels et sérieux, et qu'il tend à s’accroître avec le vieillissement de nos centrales, et le développement non contrôlé des techniques évoluées des armes nucléaires.
C'est pourquoi nous réclamons l'arrêt programmé des centrales et l'abolition de l'arsenal nucléaire.
Nous luttons contre l'omnipotence de nos experts « nucléocrates », qui nous ont caché et continuent à ne rien divulguer d'informations pourtant essentielles à la connaissance du public pour une bonne appréciation des dangers encourus par les citoyens.
Nous tentons de sensibiliser nos élus à l'importance de ramener le débat nucléaire dans un cadre démocratique, où chacun peut se faire une opinion en toute transparence des connaissances actuelles.
Nous proposons de remplacer l'énergie produite à partir du nucléaire par les énergies renouvelables (éolien, Solaire, Biomasse…) et en développant les techniques tendant à assurer une sobriété énergétique.


Comment ?

Nos actions se veulent éminemment populaires, où chacun trouve à participer en pleine connaissance de cause, et apporte à sa place, son sentiment , ses propositions  et sa conviction de militant actif anti-nucléaire.
Elles sont proposées d'un commun accord par les membres du Conseil d'Administration, mais elles sont soumises à l 'accord de tous les adhérents, qui peuvent assister à tous les travaux du Conseil d'Administration.
Comme exemple, on peut citer :
- les manifestations organisées devant les centrales de Belleville/Loire et St Laurent-des-Eaux lors des dates anniversaires de Tchernobyl, Fukushima ;
- les tractages sur les ronds-points de Cosnes/Loire, St Satur, Bourges …
- le dépôt d'une plainte à l'encontre de la Centrale de Belleville pour non respect des règles de sécurité et infractions de fonctionnement, infractions relevées par l'Autorité de Sûreté Nucléaire lors d'un contrôle à l'été 2014,
- la participation à la manifestation régionale « FukuChinon » à l'automne 2014,
- la participation à la grande manifestation européenne « Fermons Fesseinheim » le 26 Avril 2015
… et récemment et toujours en cours, l'élection de deux de nos adhérents en tant qu'administrateurs du réseau national « Sortir du Nucléaire », et leur participation active à la préparation du Congrès de refondation du mouvement
… et plein de projets pour obtenir de l’État français la renonciation à la technique du Nucléaire ; plus nous serons nombreux à vouloir nous exprimer sur cet objectif, plus nous aurons de chances d'obtenir satisfaction rapidement.

Car la fin du recours au nucléaire est inéluctable vu sa dangerosité et l'accumulation de déchets que nous ne savons pas traiter ;  il s'agit d'obtenir les décisions le plus rapidement possible, avant qu'une catastrophe  se produise dans notre pays.

Le C.A., 26 Avril 2015

 Les statuts de l'Association SDN Berry-Giennois-Puisaye

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE COLLECTIF REGIONAL
« SORTIR DU NUCLEAIRE LOIRE ET VIENNE »

Sa composition ?
Depuis juin 2016, les groupes pour la sortie du nucléaire se sont regroupés en « région » qui porte le nom « Sortir du nucléaire Loire et Vienne ».
Ce collectif est appelé à s'élargir mais voici, pour le moment, ceux qui l'ont fondé et qui agissent et informent au fil de la Loire de la Loire, d'amont en aval :
SDN Berry-Giennois-Puisaye autour des centrales de Belleville et Dampierre, l'ACIRAD Centre et le réseau Fukussenheim basés à Orléans, SDN 41 autour de St Laurent des Eaux, SDN 37 à Tours et Chinon, SDN 49 aux alentours d'Angers, la coordination poitevine « Vivons sans nucléaire » autour de Civeaux, SDN 72 et SNE 72 autour du centre d'ionisation des aliments Ionisos, SDN 79 dans les Deux-Sèvres et, SDN Pays Nantais.


Ses objectifs ?
Ce regroupement ambitionne de mutualiser et dynamiser la réflexion, les informations et les actions. Ceci car la Loire et ses affluents nous reliant tous, nous nous retrouvons également concernés par la contamination radioactive au quotidien de notre air et de notre eau ainsi que par la menace que font peser sur nous les nombreux incidents et les accidents nucléaires potentiels liés à nos 14 réacteurs et plus particulièrement les 9 en fin de vie.
 

Ses prochaines actions ?
Le 11 mars 2017, nous commémorerons le début de la terrible catastrophe de Fukushima, il y a six ans ! L'actualité nous prouve que la situation y est gravissime malgré les propos lénifiants de l'exploitant et des politiques.
Ici, tout au long de la Loire, malgré le même type de discours qui vise à banaliser et à assurer que tout est « sous contrôle », la prise de risque inconsidérée est la même.
C'est pourquoi, le 11 mars, tous les groupes seront « sur le pont » pour informer sur leur situation locale :

  •  ici l'acier vérolé de générateurs de vapeurs, là les défauts d'étanchéité, partout le largage quotidien particules radioactives et chimiques dans l'air et dans l'eau;
  •  les mines d'uranium désaffectées qui continuent de polluer rivières et nappes phréatiques ;
  •  les transports de déchets radioactifs traversant nos territoires sur route et rails (1000 convois par an en France);
  •  dans tous les secteurs : les violations des règles de sûreté qui régissent le nucléaire.
  •  et enfin les sites liés à l'armement nucléaire.

Les citoyens ont droit à une véritable information et transparence, nous nous y employons.

Le 8 avril 2017 : « La Loire à Zéro Nucléaire ! »

 

 

 

AGENDA - INFOS

 

------------------------------------

------------------------------------

Pétition contre 2  EPR à Belleville-sur-Loire

"Pour des énergies véritablement propres": pétition mise en ligne le 17 décembre 2020 : ici

Proposée par le Collectif de Citoyens Voisins de Belleville sur Loire.
 
Suite à la réunion du PLUI de la Communauté de Communes du Sancerrois/Pays-Fort/Val-de-Loire nous demandons la révision de la politique énergétique, notamment autour la Centrale Nucléaire de Belleville.

Contrairement à ce qu'EDF tente de faire croire à nos élus l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre ni sans dangers.

Elle absorbe des finances colossales et génère des déchets ingérables.
Merci de signer et faire signer cette pétition et de la transmettre à vos élus.

------------------------------------

NON aux projets de nouvelles
installations nucléaires

Pétition, ici !!

https://www.sortirdunucleaire.org/local/cache-gd2/2a/4c9eb4d1a9b5a6923e326702f3f05d.png?1573653145

Réacteurs EPR, usines polluantes...
Refusons de nouveaux projets nucléaires sur nos territoires, interpellons nos élus locaux !

Pétition adressée aux Maires de France, élus municipaux et présidents d’intercommunalités

------------------------------------

Cyberaction

La cyberaction envoie un message à l'ASN à chacune de nos signatures !
En savoir plus et signer :
 
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) cherche actuellement à constituer un « panel citoyen » de riverains des centrales nucléaires pour « affiner sa stratégie post-accident ».
Notre panel citoyen est là pour rappeler à l’ASN que son rôle n’est pas de nous préparer à une future catastrophe mais de faire le nécessaire pour qu’elle n’arrive pas.
La seule stratégie acceptable est d’empêcher l’accident. 

Pas de prolongation des vieux réacteurs de plus de 40 ans !

Pas de mise en service de l’EPR de Flamanville et pas de nouveaux réacteurs.

------------------------------------

lagrandemarche.org

DU 24 JUILLET AU 25 AOÛT 2021

La Hague – Flamanville – Caen – Le Havre – Paluel – Rouen – Louviers – La Défense – L’Assemblée Nationale à Paris
https://external-cdt1-1.xx.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQF_e4lGJX5cZLph&w=500&h=261&url=http%3A%2F%2Flagrandemarche.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F06%2Fimage-la-grande-marche.jpg&cfs=1&ext=jpg&_nc_cb=1&_nc_hash=AQF978EG7ovZZVbF

Saviez-vous que la Normandie est une des zones les plus nucléarisées au monde ?

Piscine d'entreposage à la Hague, projet de nouveaux EPR, projet CIGEO... Il faut se mobiliser !

------------------------------------

Pas de polluants radioactifs dans notre eau potable !

Pétition de la CRIIRAD (Commission de Recherches et d'Information Indépendante sur la Radioactivité)

adressée à Mme Buzyn - Ministre de la Santé

 
Pour plus d'information,

-------------------------------

L’ASN a créé un nouveau portail de signalement pour les lanceurs d’alerte

2017 - 2018

La centrale nucléaire de Belleville sur Loire a fêté ses 30 ans !

14 octobre 2017 : L’unité de production n°1 fête ses 30 ans d’exploitation
6 juillet 2018 : L’unité de production n°2 fête ses 30 ans d’exploitation
 

Bon anniversaire à nous riverains de la centrale  !! ???

30 ans de fonctionnement de la centrale de Belleville, ce sont :

- 30 ans de rejets gazeux radioactifs (Gaz rares, Tritium, Carbone 14, Iodes, autres produits de fission ou d'activation emetteurs bêta ou gamma) :

des milliards de milliards de becquerels...

 

- 30 ans de rejets liquides radioactifs (Tritium encore, iodes, autres radioéléments, Carbone) :

encore des milliards de milliards de becquerels !

 

- 30 ans de rejets de produits chimiques dans la Loire (Acide borique, Hydrazine, Morpholine, Phosphates, azote, détergents, Cuivre, Zinc) :

des dizaines de tonnes de produits chimiques !

 

- 30 ans de déchets de haute, moyenne et faible radioactivité : environ 28000 m3 !

entreposés en fûts, coques, casiers, big-bags, caissons et piscines !

 

L'ANCCLI (l’Association Nationale des Comités et Commissions Locales d’Information) s’est positionnée publiquement en faveur d’une extension des périmètres PPI de tous les CNPE à un rayon de 80 km.

Agissez avec l’ACRO pour que la France étende à 100 km la distribution d’iode stable

écrivez à votre préfet pour exiger de recevoir des comprimés d’iode pour vous et vos proches

 

  

Périmètres PPI de 2 km (en orange) 5 km (violet) et 20 km (vert) autour de la centrale de Belleville sur Loire

Ci-dessous : document officiel projet PPI 2018)

Ci-dessous : Périmètres de 20 et 80 km autour de la centrale de Belleville sur Loire (cliquer sur l'image pour agrandir)

  

 

Ci-dessous :  Ci-dessous : Périmètres du nouveau PPI Dampierre en Burly

Surveillance citoyenne des installations nucléaires

SCIN : un réseau d’informateurs afin de permettre une véritable circulation des informations relatives au fonctionnement des installations et afin de surveiller efficacement les exploitants délinquants.
 

-------------------------------

Suivez l'actualité des incidents dans les centrales nucléaires

Nucléaire : liste des incidents et accidents nucléaires

 

 

Contact

Sortir Du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye SDN Berry-Giennois-Puisaye
Siège social: 10, route de Cosne
18240 BOULLERET
Françoise : 06 64 33 91 29
Catherine : 06 62 84 13 88
sdn-berry.puisaye@orange.fr