L'ASN a mis EDF en demeure à propos de la centrale des Gravelines

12/06/2020 17:48

10 juin 2020 - source : https://www.clubic.com/energie-renouvelable/actualite-3360-sr-maryne-l-autorite-de-surete-nucleaire-a-mis-edf-en-demeure-a-propos-de-la-centrale-des-gravelines.html

L’Autorité de sûreté nucléaire rend aujourd'hui publique une mise en demeure d'EDF sur le cas de la centrale nucléaire de Gravelines, dans le Nord. L'ASN estime notamment qu'EDF ne se conforme pas suffisamment aux mesures de protection requises contre les risques extérieurs d'explosions… Des risques qui pourraient pourtant impacter le bon fonctionnement de cinq des six réacteurs de la première centrale nucléaire d'Europe.

Éviter tout risque de « surchauffe » en cas d'accident au terminal gazier de Dunkerque, implanté à proximité de la centrale de Gravelines. C'est l'objectif de l'ASN, l'organisme français chargé de contrôler les sites nucléaires localisés dans l'Hexagone. La crainte de l'Autorité de sûreté nucléaire est qu'une explosion sur le terminal gazier de Dunkerque ne diminue les capacités de refroidissement de la centrale, qui ne parviendrait alors plus efficacement à contrôler la température du combustible nucléaire au sein de ses réacteurs. La mise en demeure adressée à EDF intervient alors qu'en février, l'exploitant informait l'ASN d'un problème de tambours filtrants sur les sources de refroidissement des six réacteurs de la centrale de Gravelines.

Une mise en demeure pour encourager EDF à respecter ses engagements

En 2015, l'ASN avait déjà enjoint EDF à réaliser des travaux visant à renforcer la sécurité en cas d'explosion extérieure au site de Gravelines. Des aménagements qui ont depuis été mis en œuvre, mais seulement sur le réacteur 5 de la centrale. EDF s'est néanmoins engagée à réaliser ces mêmes travaux sur les autres réacteurs d'ici le 31 octobre prochain. La mise en demeure émise par l'ASN cette semaine vise donc aussi à encourager EDF à tenir ses engagements en la matière.

Auprès de l'Agence France Presse (AFP), l'entreprise assure de son côté être « en mesure de respecter les différents points soulevés par l’ASN dans les délais prescrits par la mise en demeure ».

« Cette situation ne remet pas en cause la capacité à mettre à l’arrêt, à refroidir et à maintenir les réacteurs dans un état sûr, en cas d’explosion externe », explique par ailleurs EDF dans son communiqué.

EDF assure pouvoir intervenir rapidement en cas d'urgence… L'ASN demande à voir

Il existe toutefois une autre ombre au tableau, évoquée par l'ASN. Dans son dernier rapport annuel, l’Autorité de sûreté nucléaire pointait notamment que la centrale de Gravelines était « en retrait » par rapport au bilan 2018 « sur un ou plusieurs sujets liés à la sûreté », explique Le Monde. Le quotidien relève aussi la « dégradation des résultats en matière de fiabilisation des pratiques », alors soulignée par l'ASN. 

« L’exploitant doit également rester vigilant sur la disponibilité des systèmes attachés à la fonction de refroidissement », expliquait enfin l'organisme dans son rapport.

EDF a pour sa part récemment indiqué être en mesure de faire appel à la Force d’action rapide nucléaire (FARN) en cas d'accident extérieur pouvant impacter la centrale de Gravelines. Ce dispositif d'intervention aurait, d'après le groupe, les moyens de rétablir le refroidissement en 24 heures. Une assertion remise en cause par l'ASN, qui indique ne pas avoir eu démonstration de cette capacité d'action rapide de la part de EDF.

 

AGENDA - INFOS

 

------------------------------------

------------------------------------

Pétition contre 2  EPR à Belleville-sur-Loire

"Pour des énergies véritablement propres": pétition mise en ligne le 17 décembre 2020 : ici

Proposée par le Collectif de Citoyens Voisins de Belleville sur Loire.
 
Suite à la réunion du PLUI de la Communauté de Communes du Sancerrois/Pays-Fort/Val-de-Loire nous demandons la révision de la politique énergétique, notamment autour la Centrale Nucléaire de Belleville.

Contrairement à ce qu'EDF tente de faire croire à nos élus l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre ni sans dangers.

Elle absorbe des finances colossales et génère des déchets ingérables.
Merci de signer et faire signer cette pétition et de la transmettre à vos élus.

------------------------------------

NON aux projets de nouvelles
installations nucléaires

Pétition, ici !!

https://www.sortirdunucleaire.org/local/cache-gd2/2a/4c9eb4d1a9b5a6923e326702f3f05d.png?1573653145

Réacteurs EPR, usines polluantes...
Refusons de nouveaux projets nucléaires sur nos territoires, interpellons nos élus locaux !

Pétition adressée aux Maires de France, élus municipaux et présidents d’intercommunalités

------------------------------------

Cyberaction

La cyberaction envoie un message à l'ASN à chacune de nos signatures !
En savoir plus et signer :
 
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) cherche actuellement à constituer un « panel citoyen » de riverains des centrales nucléaires pour « affiner sa stratégie post-accident ».
Notre panel citoyen est là pour rappeler à l’ASN que son rôle n’est pas de nous préparer à une future catastrophe mais de faire le nécessaire pour qu’elle n’arrive pas.
La seule stratégie acceptable est d’empêcher l’accident. 

Pas de prolongation des vieux réacteurs de plus de 40 ans !

Pas de mise en service de l’EPR de Flamanville et pas de nouveaux réacteurs.

------------------------------------

lagrandemarche.org

DU 24 JUILLET AU 25 AOÛT 2021

La Hague – Flamanville – Caen – Le Havre – Paluel – Rouen – Louviers – La Défense – L’Assemblée Nationale à Paris
https://external-cdt1-1.xx.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQF_e4lGJX5cZLph&w=500&h=261&url=http%3A%2F%2Flagrandemarche.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F06%2Fimage-la-grande-marche.jpg&cfs=1&ext=jpg&_nc_cb=1&_nc_hash=AQF978EG7ovZZVbF

Saviez-vous que la Normandie est une des zones les plus nucléarisées au monde ?

Piscine d'entreposage à la Hague, projet de nouveaux EPR, projet CIGEO... Il faut se mobiliser !

------------------------------------

Pas de polluants radioactifs dans notre eau potable !

Pétition de la CRIIRAD (Commission de Recherches et d'Information Indépendante sur la Radioactivité)

adressée à Mme Buzyn - Ministre de la Santé

 
Pour plus d'information,

-------------------------------

L’ASN a créé un nouveau portail de signalement pour les lanceurs d’alerte

2017 - 2018

La centrale nucléaire de Belleville sur Loire a fêté ses 30 ans !

14 octobre 2017 : L’unité de production n°1 fête ses 30 ans d’exploitation
6 juillet 2018 : L’unité de production n°2 fête ses 30 ans d’exploitation
 

Bon anniversaire à nous riverains de la centrale  !! ???

30 ans de fonctionnement de la centrale de Belleville, ce sont :

- 30 ans de rejets gazeux radioactifs (Gaz rares, Tritium, Carbone 14, Iodes, autres produits de fission ou d'activation emetteurs bêta ou gamma) :

des milliards de milliards de becquerels...

 

- 30 ans de rejets liquides radioactifs (Tritium encore, iodes, autres radioéléments, Carbone) :

encore des milliards de milliards de becquerels !

 

- 30 ans de rejets de produits chimiques dans la Loire (Acide borique, Hydrazine, Morpholine, Phosphates, azote, détergents, Cuivre, Zinc) :

des dizaines de tonnes de produits chimiques !

 

- 30 ans de déchets de haute, moyenne et faible radioactivité : environ 28000 m3 !

entreposés en fûts, coques, casiers, big-bags, caissons et piscines !

 

L'ANCCLI (l’Association Nationale des Comités et Commissions Locales d’Information) s’est positionnée publiquement en faveur d’une extension des périmètres PPI de tous les CNPE à un rayon de 80 km.

Agissez avec l’ACRO pour que la France étende à 100 km la distribution d’iode stable

écrivez à votre préfet pour exiger de recevoir des comprimés d’iode pour vous et vos proches

 

  

Périmètres PPI de 2 km (en orange) 5 km (violet) et 20 km (vert) autour de la centrale de Belleville sur Loire

Ci-dessous : document officiel projet PPI 2018)

Ci-dessous : Périmètres de 20 et 80 km autour de la centrale de Belleville sur Loire (cliquer sur l'image pour agrandir)

  

 

Ci-dessous :  Ci-dessous : Périmètres du nouveau PPI Dampierre en Burly

Surveillance citoyenne des installations nucléaires

SCIN : un réseau d’informateurs afin de permettre une véritable circulation des informations relatives au fonctionnement des installations et afin de surveiller efficacement les exploitants délinquants.
 

-------------------------------

Suivez l'actualité des incidents dans les centrales nucléaires

Nucléaire : liste des incidents et accidents nucléaires

 

 

Contact

Sortir Du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye SDN Berry-Giennois-Puisaye
Siège social: 10, route de Cosne
18240 BOULLERET
Françoise : 06 64 33 91 29
Catherine : 06 62 84 13 88
sdn-berry.puisaye@orange.fr