Un incendie à la centrale nucléaire de Belleville révèle la désorganisation d’EDF

30/07/2020 15:13
30/07/2020 23:25

Un article très complet sur le sujet par le Journal de l'énergie.

Un incendie à la centrale nucléaire de Belleville révèle la désorganisation d’EDF

" ENQUETE. Un incendie a éclaté à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) en avril 2020 lors d’une banale opération de maintenance réalisée par des sous-traitants, qui n’auraient pas dû être laissés sans surveillance. Un incident largement évitable si EDF avait suivi les règles élémentaires de sécurité. Une inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), après le sinistre, a identifié de « nombreux écarts ». Si l’incident n’a pas eu de répercussion sur le fonctionnement de la centrale, il interpelle sur la culture de sûreté de EDF, premier exploitant nucléaire au monde."

  • Couacs en série
  • Un agent EDF en moins dans chaque réacteur de la centrale nucléaire pendant la crise sanitaire
  • « C’est nous, les prestataires, qui avons pris tous les risques pendant le confinement, EDF se repose sur nous »
  • EDF ne tient pas ses engagements
  • La communication très discrète d’EDF sur l’incendie
  • « Les exploitants ne sont pas en capacité de surveiller les activités qu’ils sous-traitent »
  • Une fuite d’hydrogène sur un alternateur à la centrale de Belleville depuis des mois
  • Les incendies se répètent à la centrale nucléaire


En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/desorganisation-d-edf-revelee-lors-du-feu-dhydrogene-du-10-avril-2020/

30/07/2020 23:25

Un article très complet sur le sujet par le Journal de l'énergie.

 

" ENQUETE. Un incendie a éclaté à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) en avril 2020 lors d’une banale opération de maintenance réalisée par des sous-traitants, qui n’auraient pas dû être laissés sans surveillance. Un incident largement évitable si EDF avait suivi les règles élémentaires de sécurité. Une inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), après le sinistre, a identifié de « nombreux écarts ». Si l’incident n’a pas eu de répercussion sur le fonctionnement de la centrale, il interpelle sur la culture de sûreté de EDF, premier exploitant nucléaire au monde."

  • Couacs en série

  • Un agent EDF en moins dans chaque réacteur de la centrale nucléaire pendant la crise sanitaire

  • « C’est nous, les prestataires, qui avons pris tous les risques pendant le confinement, EDF se repose sur nous »

  • EDF ne tient pas ses engagements

  • La communication très discrète d’EDF sur l’incendie

  • « Les exploitants ne sont pas en capacité de surveiller les activités qu’ils sous-traitent »

  • Une fuite d’hydrogène sur un alternateur à la centrale de Belleville depuis des mois

  • Les incendies se répètent à la centrale nucléaire
    Moins de deux mois après cet incendie, un nouvel incendie éclatait le 5 juin dans un bâtiment d’entreposage à Belleville, cette fois à l’écart de la partie nucléaire des installations et éteint en une heure. L’incendie débouche sur une nouvelle inspection le 9 juin par l’ASN, aussi accablante que la précédente pour EDF. L’Autorité dresse la liste des problèmes : « la défaillance de votre organisation en ce qui concerne la prévention du risque incendie et la gestion des conséquences de l’incendie de ce bâtiment, de nombreux écarts à la réglementation et à votre référentiel interne ».

  • L’Autorité de sûreté nucléaire commence-t-elle à douter de la capacité d’EDF à prendre en compte ses demandes ?

    « Compte tenu de la répétitivité de ces départs de feu et considérant les nombreux constats réalisés lors de l’inspection sur le thème « incendie » en mai 2019 (…), l’ASN s’interroge sur la suffisance et l’efficacité de ces actions managériales. »

    Dans son rapport annuel sur la sûreté nucléaire en France de 2019, l’ASN juge que la gestion du risque d’incendie doit être améliorée sur l’ensemble du parc nucléaire d’EDF, «  même si le nombre de départs de feu enregistrés pour l’année 2019 a été inférieur à celui de 2018 ». Combien de départs de feu et de dégagements de fumée ont eu lieu dans les centrales nucléaires ces deux dernières années ? 79 départs de feu et dégagements de fumée en 2018, 61 en 2019.

En savoir plus : https://www.sdn-berry-giennois-puisaye.fr/news/desorganisation-d-edf-revelee-lors-du-feu-dhydrogene-du-10-avril-2020/

AGENDA - INFOS

 

------------------------------------

------------------------------------

Pétition contre 2  EPR à Belleville-sur-Loire

"Pour des énergies véritablement propres": pétition mise en ligne le 17 décembre 2020 : ici

Proposée par le Collectif de Citoyens Voisins de Belleville sur Loire.
 
Suite à la réunion du PLUI de la Communauté de Communes du Sancerrois/Pays-Fort/Val-de-Loire nous demandons la révision de la politique énergétique, notamment autour la Centrale Nucléaire de Belleville.

Contrairement à ce qu'EDF tente de faire croire à nos élus l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre ni sans dangers.

Elle absorbe des finances colossales et génère des déchets ingérables.
Merci de signer et faire signer cette pétition et de la transmettre à vos élus.

------------------------------------

NON aux projets de nouvelles
installations nucléaires

Pétition, ici !!

https://www.sortirdunucleaire.org/local/cache-gd2/2a/4c9eb4d1a9b5a6923e326702f3f05d.png?1573653145

Réacteurs EPR, usines polluantes...
Refusons de nouveaux projets nucléaires sur nos territoires, interpellons nos élus locaux !

Pétition adressée aux Maires de France, élus municipaux et présidents d’intercommunalités

------------------------------------

Cyberaction

La cyberaction envoie un message à l'ASN à chacune de nos signatures !
En savoir plus et signer :
 
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) cherche actuellement à constituer un « panel citoyen » de riverains des centrales nucléaires pour « affiner sa stratégie post-accident ».
Notre panel citoyen est là pour rappeler à l’ASN que son rôle n’est pas de nous préparer à une future catastrophe mais de faire le nécessaire pour qu’elle n’arrive pas.
La seule stratégie acceptable est d’empêcher l’accident. 

Pas de prolongation des vieux réacteurs de plus de 40 ans !

Pas de mise en service de l’EPR de Flamanville et pas de nouveaux réacteurs.

------------------------------------

lagrandemarche.org

DU 24 JUILLET AU 25 AOÛT 2021

La Hague – Flamanville – Caen – Le Havre – Paluel – Rouen – Louviers – La Défense – L’Assemblée Nationale à Paris
https://external-cdt1-1.xx.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQF_e4lGJX5cZLph&w=500&h=261&url=http%3A%2F%2Flagrandemarche.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F06%2Fimage-la-grande-marche.jpg&cfs=1&ext=jpg&_nc_cb=1&_nc_hash=AQF978EG7ovZZVbF

Saviez-vous que la Normandie est une des zones les plus nucléarisées au monde ?

Piscine d'entreposage à la Hague, projet de nouveaux EPR, projet CIGEO... Il faut se mobiliser !

------------------------------------

Pas de polluants radioactifs dans notre eau potable !

Pétition de la CRIIRAD (Commission de Recherches et d'Information Indépendante sur la Radioactivité)

adressée à Mme Buzyn - Ministre de la Santé

 
Pour plus d'information,

-------------------------------

L’ASN a créé un nouveau portail de signalement pour les lanceurs d’alerte

2017 - 2018

La centrale nucléaire de Belleville sur Loire a fêté ses 30 ans !

14 octobre 2017 : L’unité de production n°1 fête ses 30 ans d’exploitation
6 juillet 2018 : L’unité de production n°2 fête ses 30 ans d’exploitation
 

Bon anniversaire à nous riverains de la centrale  !! ???

30 ans de fonctionnement de la centrale de Belleville, ce sont :

- 30 ans de rejets gazeux radioactifs (Gaz rares, Tritium, Carbone 14, Iodes, autres produits de fission ou d'activation emetteurs bêta ou gamma) :

des milliards de milliards de becquerels...

 

- 30 ans de rejets liquides radioactifs (Tritium encore, iodes, autres radioéléments, Carbone) :

encore des milliards de milliards de becquerels !

 

- 30 ans de rejets de produits chimiques dans la Loire (Acide borique, Hydrazine, Morpholine, Phosphates, azote, détergents, Cuivre, Zinc) :

des dizaines de tonnes de produits chimiques !

 

- 30 ans de déchets de haute, moyenne et faible radioactivité : environ 28000 m3 !

entreposés en fûts, coques, casiers, big-bags, caissons et piscines !

 

L'ANCCLI (l’Association Nationale des Comités et Commissions Locales d’Information) s’est positionnée publiquement en faveur d’une extension des périmètres PPI de tous les CNPE à un rayon de 80 km.

Agissez avec l’ACRO pour que la France étende à 100 km la distribution d’iode stable

écrivez à votre préfet pour exiger de recevoir des comprimés d’iode pour vous et vos proches

 

  

Périmètres PPI de 2 km (en orange) 5 km (violet) et 20 km (vert) autour de la centrale de Belleville sur Loire

Ci-dessous : document officiel projet PPI 2018)

Ci-dessous : Périmètres de 20 et 80 km autour de la centrale de Belleville sur Loire (cliquer sur l'image pour agrandir)

  

 

Ci-dessous :  Ci-dessous : Périmètres du nouveau PPI Dampierre en Burly

Surveillance citoyenne des installations nucléaires

SCIN : un réseau d’informateurs afin de permettre une véritable circulation des informations relatives au fonctionnement des installations et afin de surveiller efficacement les exploitants délinquants.
 

-------------------------------

Suivez l'actualité des incidents dans les centrales nucléaires

Nucléaire : liste des incidents et accidents nucléaires

 

 

Contact

Sortir Du Nucléaire Berry-Giennois-Puisaye SDN Berry-Giennois-Puisaye
Siège social: 10, route de Cosne
18240 BOULLERET
Françoise : 06 64 33 91 29
Catherine : 06 62 84 13 88
sdn-berry.puisaye@orange.fr